Rencontres Action Jeunesse : 30 organisations portent leurs préoccupations jusque dans les murs de l’Assemblée nationale

PARTAGER L'ARTICLE

20.02.2023

RENCONTRES ACTION JEUNESSE

30 organisations portent leurs préoccupations jusque dans les murs de l’Assemblée nationale

Québec, le 20 février 2023 – Force Jeunesse donne aujourd’hui le coup d’envoi de la sixième édition des Rencontres Actions Jeunesse (RAJ) qui se déroulera sur la colline parlementaire de Québec jusqu’au 22 février prochain. Il s’agit du plus important événement de représentations politiques chez les 18-35 ans, qui réunit sur place plus d’une trentaine d’organisations jeunesse œuvrant dans des secteurs variés. Les groupes participants iront ainsi à la rencontre de membres de l’Assemblée nationale, de ministres et de titulaires de charge publique, pour présenter leurs enjeux en ce début de mandat.

Parmi les enjeux traités au cours des RAJ, il sera notamment question de droits du travail, d’accès au logement et à la propriété, de santé psychologique, d’éducation, des droits des personnes LGBTQ+ et de l’implication des jeunes dans l’élaboration des politiques publiques.

« Les RAJ sont particulièrement importantes cette année alors que l’on est au tout début d’un nouveau mandat pour le gouvernement et que les décisions qui seront prises dès aujourd’hui auront un impact assuré sur la jeunesse québécoise », a mentionné Simon Telles, président de Force Jeunesse. « En amenant des dizaines d’organisations à l’Assemblée nationale dans le cadre des RAJ, on espère mettre la table pour que ces organisations jeunesse puissent tisser des liens avec les décideurs et se faire entendre par le gouvernement ainsi que les oppositions au cours des prochaines années. » 

Essentiellement, les RAJ visent à perfectionner les connaissances des jeunes quant au fonctionnement de nos institutions démocratiques et les rouages parlementaires. Au cours des dernières années, les RAJ ont mené à des réalisations concrètes, telles que le financement de projets porteurs pour la communauté, à des interpellations de ministres à l’Assemblée nationale sur des enjeux touchant les jeunes et à l’établissement de relations durables entre des élus et groupes jeunes.

Programmation diversifiée : différents forums d’échanges avec les élus

En plus de la traditionnelle semaine de rencontres avec les élus, un programme de formation s’étalant sur plusieurs mois et chapeauté par Force Jeunesse en collaboration avec la firme de relations publiques TACT est également offert aux organisations participantes pour les accompagner dans la préparation et la conduite de leurs revendications. 

Au cours de ces trois jours d’événements, plusieurs activités sont prévues en marge des rencontres politiques, dont un panel de discussion sur les finances publiques, un panel d’experts en direct de la période de questions ainsi qu’un cocktail en présence d’élus, de titulaires de charges publiques et des organisations participantes.

« Les Rencontres Action Jeunesse jouent un rôle important dans l’avancement de la société québécoise, car elles favorisent la participation citoyenne des jeunes. Je salue Force Jeunesse pour l’organisation de cet événement qui permet non seulement de transmettre des connaissances sur nos institutions, mais aussi de créer des conditions gagnantes pour faciliter l’accès des jeunes aux lieux décisionnels et préparer la relève », a affirmé Mathieu Lacombe, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Abitibi- Témiscamingue et de la région de l’Outaouais.

« Je me réjouis de la tenue de cette nouvelle édition des Rencontres Action Jeunesse. Cette année encore, cette force vive aura l’occasion de vivre une expérience unique et de bénéficier d’une tribune privilégiée, notamment auprès des membres de l’Assemblée nationale, dont je fais partie. Je suis impatient de rencontrer ces jeunes et d’échanger avec eux et elles sur les sujets qui leur tiennent à cœur », a ajouté Samuel Poulin, adjoint parlementaire du ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Jeunesse.

Disponibilité média

Force Jeunesse invite les représentants des médias à rencontrer les organisations participantes à l’Assemblée nationale. Simon Telles, président de Force Jeunesse, sera sur place et disponible pour entrevue.

Liste des organisations participantes

Culture

  • MR-63 

Droits LGBTQ+ et santé sexuelle

  • AlterHéros 
  • Les 3 sex* 
  • TransEstrie 

Emploi

  • Aile jeunesse du chantier de l’économie sociale 
  • Collectif autonome des CJE du Québec (CACJEQ) 
  • Comité des jeunes de la FTQ 
  • Réseau des CJE du Québec (RCJEQ) 

Enjeux autochtones

  • Qarjuit Youth Council 

Immigration

  • Le Québec c’est nous aussi 

Justice

  • Jeune Barreau de Montréal 
  • Jeune Barreau de Québec 
  • Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM)

Logement

  • Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE)

Santé

  • Association québécoise des infirmières et infirmiers 
  • Collectif NOUS 
  • Comité jeunesse de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Montréal et Laval (ORIIML) 
  • Mouvement Jeunes et santé mentale 

Participation citoyenne

  • Citoyenneté Jeunesse 
  • Conseil jeunesse de Montréal 
  • Élan politique jeunesse 
  • Forum Jeunesse de l’île de Montréal 

Enseignement supérieur

  • Association des étudiants aux cycles supérieurs du HEC (AECSHEC) 
  • Association des étudiants aux cycles supérieurs de Polytechnique (AÉCSP) 
  • Association étudiante à l’École des sciences de la Gestion à l’UQAM (AéESG) 
  • Association étudiante en sciences infirmières du Québec (AÉSIQ) 
  • Confédération des associations d’étudiants et étudiantes de l’Université Laval (CADEUL) 
  • Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM) 
  • Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) 
  • Fédération médicale étudiante du Québec (FMEQ) 
  • Regroupement étudiant de maîtrise, diplôme et doctorat de l’Université de Sherbrooke (REMDUS) 
  • Union étudiante du Québec

 

À propos des Rencontres Action Jeunesse

Les Rencontres Action Jeunesse (RAJ) sont une initiative de participation citoyenne née d’un partenariat entre le Secrétariat à la jeunesse et Force Jeunesse, permettant aux jeunes de sensibiliser les décideurs publics québécois aux enjeux qui les concernent. Chaque année, une trentaine d’associations œuvrant dans des secteurs variés se présentent sur la colline parlementaire dans le cadre des RAJ afin de partager leurs préoccupations et projets avec différents décideurs publics.

À propos de Force Jeunesse

Dans une perspective d’équité intergénérationnelle, Force Jeunesse défend les droits et les intérêts de la jeunesse du Québec dans l’élaboration des politiques publiques. De manière non partisane, Force Jeunesse fait la promotion de la place des jeunes dans les sphères décisionnelles, catalyse les forces du milieu de la jeunesse et crée des espaces d’échanges pour la relève.

-30-

Source : Force Jeunesse

Informations :
Simon Leblanc
438-870-3427
communications@forcejeunesse.qc.ca


Mise à jour budgétaire fédérale : Des mesures pour lutter contre l’inflation toujours insuffisantes pour la jeunesse

PARTAGER L'ARTICLE

04.11.2022

MISE À JOUR BUDGÉTAIRE FÉDÉRALE

Des mesures pour lutter contre l’inflation toujours insuffisantes pour la jeunesse

Montréal, le 4 novembre 2022 – Dans un contexte inflationniste, Force Jeunesse accueille favorablement la mise à jour économique présentée hier par la vice-première ministre et ministre des Finances Chrystia Freeland, mais émet toutefois ses réserves. L’organisation salue l’augmentation des bourses aux étudiants et étudiantes, la bonification de l’enveloppe de la Stratégie emploi et compétences jeunesse, mais attend plus du gouvernement fédéral quant à l’accès à la propriété et la lutte contre les changements climatiques.

 

Augmentation des bourses canadiennes et renonciation aux intérêts sur les Prêts d’études canadiens 

Force Jeunesse est ravie que les bourses d’études pour les étudiants et étudiantes au pays soient dorénavant indexées, besoin dont nous avions fait part au comité des finances en mars dernier pour parler des impacts de l’inflation sur les jeunes. Soulignons également le renoncement aux intérêts sur les Prêts d’études canadiens jusqu’en mars 2023. Nous espérons maintenant que cette mesure sera pérennisée au-delà de cette date, car en diminuant le fardeau financier des étudiants et étudiantes, on permet à un plus grand bassin de jeunes d’avoir accès à des études supérieures et c’est toute la population qui gagne à compter sur une relève éduquée et instruite. 

Jeunes sur le marché du travail

Force Jeunesse accueille favorablement la bonification de l’enveloppe de la Stratégie emploi et compétences jeunesse qui prévoit des montants pour des programmes visant à intégrer les jeunes sur le marché du travail, comme Emplois d’été Canada. Nous constatons toutefois qu’aucune modification ne semble être prévue, d’ici le prochain budget, quant à la couverture, aux prestations ainsi qu’au financement du programme d’assurance-emploi. Nous espérons encore voir la modernisation du programme d’ici la fin de l’année. Rappelons que, depuis le 24 septembre dernier, le système d’assurance-emploi a repris les critères d’admissibilité pré pandémiques dont l’accès est limité pour de nombreux jeunes. 

Logement et accès à la propriété

Nous sommes ravis que le gouvernement réitère son engagement à mettre en place des mesures pour favoriser l’accès à la propriété, mais nous sommes sceptiques quant à l’efficacité de ces mesures pour permettre aux personnes désirant acheter une première propriété de le faire. Les dispositions annoncées hier sont essentiellement les mêmes que celles prévues dans le budget d’avril 2022, alors que l’inflation et les taux d’intérêt ont continué d’augmenter significativement depuis ce temps. 

Concernant l’Allocation canadienne pour le logement, nous accueillons favorablement cette mesure permettant d’aider les personnes qui sont les plus vulnérables, mais sommes déçus de constater qu’aucune mesure additionnelle n’a été annoncée pour corriger le problème de fond, soit le manque de logements abordables à travers le pays. Tant que l’offre de logements sociaux et communautaires ne sera pas bonifiée, la population aura de la difficulté à se loger. Il faudra également attendre l’adoption du projet de loi pour que les personnes aient accès à l’aide financière prévue dans l’allocation canadienne pour le logement.

Environnement et lutte aux changements climatiques

Bien que l’Énoncé économique prévoit plusieurs mesures pour s’adapter aux changements climatiques, à travers des investissements dans les technologies propres, la création d’un Fonds de croissance du Canada et des mesures spécifiques pour créer une main-d’œuvre verte, il demeure essentiel d’en faire davantage pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

Transfert canadien en santé

Nous sommes déçues que la mise à jour budgétaire ne contienne aucune bonification des transferts canadiens en santé ni aucun transfert additionnel pour favoriser l’accès à la psychothérapie et à des soins de santé mentale. Force Jeunesse se tourne vers le prochain budget dans l’espoir de voir, une fois pour toutes, un changement à ce niveau.

 

À propos de Force Jeunesse

Dans une perspective d’équité intergénérationnelle, Force Jeunesse défend les droits et les intérêts de la jeunesse du Québec dans l’élaboration des politiques publiques. De manière non partisane, Force Jeunesse fait la promotion de la place des jeunes dans les sphères décisionnelles, catalyse les forces du milieu de la jeunesse et crée des espaces d’échanges pour la relève.

-30-

Source : Force Jeunesse

Informations :
Lauriane Déry
514 554-3162
exec@forcejeunesse.qc.ca


#MCV2022 : Les chefs de partis et Pauline Marois s'adresseront à la jeunesse lors des Rencontres Maîtres Chez Vous

PARTAGER L'ARTICLE

14.09.2021

RENCONTRES MAÎTRES CHEZ VOUS

Les chefs de partis et Pauline Marois s'adresseront à la jeunesse lors des Rencontres Maîtres chez vous

Montréal, le 14 septembre 2022 – La 16e édition des Rencontres Maîtres Chez Vous (MCV) rassemblera toute la journée des personnalités politiques, d’influence et d’expertise pour échanger sur des enjeux prioritaires pour la jeunesse du Québec. Au programme : un tête-à-tête avec plusieurs chefs des  partis représentés à l’Assemblée nationale, des panels thématiques sur les grands enjeux du moment, une grande conférence de Madame Pauline Marois et la désormais célèbre revue de l’année.

Plus grand colloque d’affaires publiques par et pour les jeunes, les Rencontres Maîtres Chez Vous sont de retour à HEC Montréal, 3 ans après sa dernière édition en personne et au cœur d’une élection déterminante pour les prochaines générations.

 

Les chefs de partis face à la jeunesse 

Force Jeunesse a le plaisir de tenir le seul événement jeunesse de la campagne électorale qui rassemblera plusieurs chefs de parti. En effet, MCV accueillera à tour de rôle Geneviève Guilbault, Dominique Anglade, Gabriel Nadeau-Dubois et Paul Saint-Pierre Plamondon. Lors du tête-à-tête animé par Philippe-Vincent Foisy, les personnes participantes auront donc l’occasion d’entendre les propositions des différents partis pour leur avenir.

 

Une Grande conférence et des panels sur des enjeux phares

Dix ans après son élection en tant que première ministre du Québec, Pauline Marois viendra aborder des sujets qui lui sont chers comme l’éducation, la relève et la solidarité sociale dans le cadre de la Grande conférence de l’événement. Il s’agira également d’une opportunité unique pour les personnes présentes de dialoguer directement avec cette figure marquante.

 

Par ailleurs, trois panels portant sur la crise du logement, la lutte contre le réchauffement climatique et la santé mentale permettront d’explorer des pistes de solutions à ces enjeux majeurs. La composition de ces panels laissent présager  des discussions riches et animées alors qu’ils regrouperont des personnalités des milieux politique, communautaire, académique et des affaires comme Catherine Fournier, 

 

Rappelons que Force Jeunesse a récemment dévoilé les résultats de sa recherche Pour un accès universel à la psychothérapie, qui recommande la mise en place d’une couverture universelle aux soins de psychothérapie, alors qu’elle chiffre à 18 milliards $ le coût de l’inaction en matière de santé mentale pour le Québec. L’organisation s’est également positionnée en faveur du maintien des versements au Fonds des générations, tout en revoyant en partie sa vocation. 

 

La programmation complète peut être consultée ici.

 

Accréditations des médias 

Pour participer à l’événement, les membres des médias peuvent s’accréditer sur place dès 8h00. 

 

À propos des Rencontres Maîtres Chez Vous

Les Rencontres Maîtres chez Vous (MCV), c’est le colloque dédié aux enjeux d’affaires publiques, par et pour les jeunes, afin d’encourager le débat et l’émergence de nouvelles idées. Organisé par Force Jeunesse, MCV est avant tout un espace d’échange pour les jeunes intéressés par les affaires publiques, qui réunit chaque année près de 400 personnes de 18 à 35 ans ainsi que des personnalités de renoms, du monde politique, universitaire et médiatique, qui viennent échanger, s’inspirer et débattre autour des enjeux d’actualité.

À propos de Force Jeunesse

Dans une perspective d’équité intergénérationnelle, Force Jeunesse défend les droits et les intérêts de la jeunesse du Québec dans l’élaboration des politiques publiques. De manière non partisane, Force Jeunesse fait la promotion de la place des jeunes dans les sphères décisionnelles, catalyse les forces du milieu de la jeunesse et crée des espaces d’échanges pour la relève.

 

– 30 –

RSVP et entrevues :

Virginie Aubé Pelletier

vapelletier@tactconseil.ca

(514) 243-0329

 

Source : Force Jeunesse


Quiz de la fête du Travail!

PARTAGER L'ARTICLE

05.09.2022

FÊTE DU TRAVAIL

Quiz de la fête du Travail


Santé mentale : L’inaction coûterait 18 milliards $ par année au Québec

PARTAGER L'ARTICLE

24.08.2022

SANTÉ MENTALE

Santé mentale

L’inaction coûterait 18 milliards $ par année au Québec 

Montréal, le 24 août 2022 – Force Jeunesse dévoile publiquement les résultats de sa recherche  Pour un accès universel à la psychothérapie, qui recommande la mise en place d’une couverture universelle aux soins de psychothérapie alors qu’elle chiffre à 18 milliards $ le coût de l’inaction en matière de santé mentale pour le Québec.

« Le statu quo en santé mentale n’est plus acceptable et des solutions existent. Notre recherche démontre qu’un accès universel aux soins de psychothérapie est à la fois un choix sain pour la population et les finances du Québec. Ce que ça prend, c’est un leadership politique fort et la jeunesse s’attend à ce que la santé mentale se retrouve au cœur de la campagne électorale. Il faut que le prochain gouvernement en fasse une priorité, au même titre que les autres enjeux de santé. », déclare Simon Telles, président de Force Jeunesse.

Les grands constats de la recherche de Force Jeunesse

  • Une couverture universelle en soins de psychothérapie est possible, réaliste et souhaitable en termes de coût pour les finances publiques. 
  • Il est estimé que l’inaction en matière de santé mentale coûterait 18 milliards $ par an au Québec. 
  • Le défi principal ne relève pas de la capacité financière du Québec d’investir dans un tel programme. C’est d’abord et avant tout un enjeu de main-d’œuvre et de gestion des ressources
  • Le gouvernement peut et doit prendre action rapidement pour paver la voie vers une couverture universelle et favoriser l’accès aux soins de psychothérapie. Cela passe notamment par : 
    • favoriser l’accès à la profession ; 
    • favoriser l’attraction et la rétention de professionnels ;
    • améliorer l’accès aux soins de psychothérapie en région ;
    • mettre en place des services de première ligne intégrés ;
    • améliorer la prévention et l’indemnisation au travail;
    • investir davantage en prévention et en sensibilisation.
  • Il est essentiel d’inclure des experts et des patients dans l’élaboration des solutions afin que les mesures mises en place répondent adéquatement aux besoins de la population. 

Bien que les 18-34 ans soient le groupe le plus atteint de troubles psychologiques au Québec, la santé mentale n’a pas d’âge et l’accès à des soins varie d’une personne à l’autre, souvent selon le régime d’assurance, le statut d’emploi et les conditions de travail.  

C’est dans une perspective de réduire les inégalités d’accès à ces services essentiels que Force Jeunesse a réalisé cette recherche, en collaboration avec plus d’une dizaine d’experts et la firme PBI Conseillers en actuariat ltée. La recherche permet d’évaluer les investissements qui seraient requis pour déployer une couverture universelle et de dresser un portrait des solutions envisageables à court terme pour répondre plus adéquatement aux besoins des Québécoises et Québécois. 

Pour consulter les faits saillants de la recherche, cliquez ici.

 

À propos de Force Jeunesse 

Dans une perspective d’équité intergénérationnelle, Force Jeunesse défend les droits et les intérêts de la jeunesse du Québec dans l’élaboration des politiques publiques. De manière non partisane, Force Jeunesse fait la promotion de la place des jeunes dans les sphères décisionnelles, catalyse les forces du milieu de la jeunesse et crée des espaces d’échanges pour la relève. 

-30-

 

SOURCE: Force Jeunesse

 

INFORMATIONS

Josiane Bélanger-Riendeau, TACT 

jbriendeau@tactconseil.ca 

(450) 858-3987


Élections québécoises 2022 : Force Jeunesse dévoile sa plateforme électorale

PARTAGER L'ARTICLE

12.08.2022

ÉLECTIONS QUÉBÉCOISES 2022

Élections québécoises 2022 : Force Jeunesse dévoile sa plateforme électorale

En cette Journée internationale de la Jeunesse, et en vue des élections québécoises du 3 octobre prochain, Force Jeunesse dévoile sa plateforme électorale. Celle-ci présente les priorités de l’organisation à l’égard des jeunes du marché du travail, notamment en ce qui a trait à la santé mentale, les finances publiques, l’environnement, le logement, la place des jeunes et les conditions de travail.

Notre plateforme détaillée se trouve ici.


PL4 : Une victoire pour la représentativité au sein des conseils d’administration des sociétés d’État

PARTAGER L'ARTICLE

06.06.2022

ADOPTION DU PROJET DE LOI 4

Une victoire pour la représentativité au sein des conseils d’administration des sociétés d’État

Québec, le 6 juin 2022 – Force Jeunesse (l’organisation) accueille très favorablement l’adoption du projet de loi 4 – Loi renforçant la gouvernance des sociétés d’État et modifiant d’autres dispositions législatives (PL4), qui vient assujettir 23 sociétés d’État supplémentaires à l’obligation de dédier un siège à un jeune de 35 ans et moins sur leur conseil d’administration.

L’organisation se réjouit que plusieurs de ses recommandations d’amendements aient été retenues, notamment en ce qui concerne le siège réservé aux personnes issues de la diversité et l’obligation d’intégrer un mécanisme de reddition de compte annuel quant à la composition des conseils d’administration. Pour Force Jeunesse, les sociétés d’État québécoises doivent être à l’image de la population.

« En adoptant notre recommandation en matière de diversité et d’inclusion, le gouvernement amène un changement positif et nécessaire en termes de représentativité dans nos institutions. Ayant maintenant l’obligation de faire état annuellement de la composition de leur conseil d’administration, il sera également plus facile d’assurer l’application diligente de la loi et l’atteinte des cibles des sociétés visées », précise Simon Telles, président de Force Jeunesse.

Force Jeunesse salue également l’assujettissement de plus de 20 sociétés d’État additionnelles à ces dispositions, amenant à 46 le nombre d’entre elles soumises à cette loi, dont l’adoption constitue un gage de reconnaissance envers l’expertise des jeunes et la valeur ajoutée de la diversité dans les instances décisionnelles québécoises. Rappelons que Force Jeunesse a joué un rôle de premier plan afin de favoriser la présence des jeunes dans les conseils d’administration des sociétés d’État lors de la première mouture de la loi 693 il y a cinq ans.

L’organisation regrette toutefois que la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail ne fasse toujours pas partie des sociétés d’État visées par le projet de loi. Pour Force Jeunesse, il s’agit d’une occasion manquée de faire valoir la voix de la jeunesse dans une instance où elle a toute sa pertinence, considérant que les moins de 35 ans représentent environ un tiers des personnes sur le marché du travail et qu’ils demeurent une population particulièrement à risque en matière de santé et sécurité du travail. Le PL4 aurait également été l’occasion d’exiger des dispositions en matière de gouvernance climatique dans le but d’améliorer les performances environnementales de l’État, en plus d’agir comme modèle auprès d’autres organisations de la société civile.

À propos de Force Jeunesse

Dans une perspective d’équité intergénérationnelle, Force Jeunesse défend les droits et les intérêts de la jeunesse du Québec dans l’élaboration des politiques publiques. De manière non partisane, Force Jeunesse fait la promotion de la place des jeunes dans les sphères décisionnelles, catalyse les forces du milieu de la jeunesse et crée des espaces d’échanges pour la relève.

-30-

Source : Force Jeunesse

Contact :

Claire Launay – direction@forcejeunesse.qc.ca – 514-384-8666


Force Jeunesse annonce la nouvelle composition de son conseil d'administration pour l'année 2022-2023

PARTAGER L'ARTICLE

16.05.2022

FORCE JEUNESSE

Force Jeunesse annonce la nouvelle composition de son conseil d'administration pour l'année 2022-2023

Montréal, le 16 mai 2022 – Force Jeunesse (« l’organisation ») est heureuse d’annoncer la composition de son nouveau conseil d’administration pour l’année 2022-2023. L’élection du nouveau conseil d’administration a été votée par les membres individuels et associatifs de Force Jeunesse réunis à l’occasion de son assemblée générale annuelle tenue en personne pour la première fois en trois ans.

Composé de 18 jeunes engagés, le conseil d’administration de Force Jeunesse est constitué d’une équipe pluridisciplinaire, à la fois complémentaire et à l’image du Québec d’aujourd’hui. 

Simon Telles reprend ses fonctions de président pour une troisième année consécutive. Il sera appuyé par Lauriane Déry, qui elle-même poursuit son implication à titre de vice-présidente exécutive pour un deuxième mandat à ce poste.

 « Je remercie les membres et partenaires de Force Jeunesse pour leur confiance. Ce troisième mandat m’enthousiasme particulièrement, car il nous permettra de déployer  notre plan stratégique à l’horizon 2025 et de reprendre notre rythme habituel d’événements en personne », a mentionné Simon Telles lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisation.

Force Jeunesse a en effet profité de l’occasion pour annoncer la première planification stratégique de son histoire. Élaborée lors du mandat dernier en collaboration avec l’ILOT Coop, cette nouvelle feuille de route pourvoit l’organisation d’objectifs et de moyens clairs afin qu’elle puisse continuer de réaliser au mieux sa mission. Trois grandes orientations guideront ainsi son action pour les trois prochaines années : 

  1. Contribuer significativement à des changements de politique publique sur les conditions d’emplois, la gouvernance climatique, les finances publiques et la place des jeunes
  2. Se positionner comme la référence des gouvernements et de la société civile en matière de jeunesse québécoise
  3. Consolider l’organisation par une gouvernance saine et efficiente ainsi qu’une pérennité financière

 « Force Jeunesse est mieux outillée que jamais pour défendre les droits et les intérêts de la jeunesse du Québec. Dans le contexte des élections provinciales à venir, Force Jeunesse s’assurera que les préoccupations des jeunes, notamment en santé mentale, en logement et en environnement, soient prises en compte par les différents partis. »

Le président a ajouté : « Je suis particulièrement fier de la composition du nouveau conseil d’administration, qui est, pour la troisième année consécutive, composé majoritairement de femmes et qui fait place à une belle diversité, autant de compétences que de parcours. »

 

 Composition du Conseil d’administration 2022-2023 :

  • Présidence : Simon Telles
  • Vice-présidence exécutive : Lauriane Déry
  • Secrétariat général : Michel Tran
  • Trésorerie : Céline Gemmel
  • Vice-présidence contenu : Éliane Racine
  • Vice-présidence affaires internes : Victoire Sauvé-Bourassa
  • Vice-présidence communications : Simon Leblanc
  • Vice-présidence financements et partenariats : Hajar Jerroumi
  • Vice-présidence aux rencontres Maîtres chez vous : Meriem Khatem
  • Vice-présidence aux rencontres Action jeunesse : Mariane Pineau
  • Administratrice : Béatrice Limoges
  • Administrateur : Benjamin P. Gauthier
  • Administrateur: Étienne Paré
  • Administrateur: Frédéric Malo
  • Administrateur : Fred-William Mireault
  • Administratrice : Jessica Joseph
  • Administrateur : Michele Musci
  • Administratrice : Valérie K. Djapa

 

À propos de Force Jeunesse 

Dans une perspective d’équité intergénérationnelle, Force Jeunesse défend les droits et les intérêts de la jeunesse du Québec dans l’élaboration des politiques publiques. De manière non partisane, Force Jeunesse fait la promotion de la place des jeunes dans les sphères décisionnelles, catalyse les forces du milieu de la jeunesse et crée des espaces d’échanges pour la relève. 

-30-

 

SOURCE: Force Jeunesse

 

INFORMATIONS

Claire Launay

Directrice générale, Force Jeunesse

514-384-8666

direction@forcejeunesse.qc.ca